Foire Aux Questions

1. Procédure de réservation

Après avoir vérifié les disponibilités et reçu une confirmation de ma part par mail, il est temps de réserver. Pour cela: remplir et signer mon contrat en tant que prestataire de service et me le retourner par scan. En même temps, vous virez sur mon compte bancaire BNP Pro, ou vous réglez en ligne (sur www.cap-croisieres-voile.com) la somme de l’acompte : la réservation est donc effective. Toutes ces infos + coordonnées de mon compte bancaire sont reprises dans le contrat. 30 jours avant la date d’embarquement, vous réglerez le solde. N’oubliez pas alors de m’envoyer les noms, prénoms, numéros de passeport ou de carte d’identité des passagers afin de remplir la liste d’équipage.

-> Exemplaire du contrat de location

2. Assurance: tous mes bateaux sont assurés

Sur la valeur du navire en cas de grosses avaries et en responsabilité civile pour les passagers et le skipper inscrits sur la liste d’équipage. Vous êtes donc assurés sur les dommages que vous causez à autrui, sur le bateau ou un autre bateau, à l’exclusion des dommages causés de façon intentionnelle. Le skipper est responsable des dégâts qu’il occasionne.

3. La caution

Dans le tarif des 5 voiliers présentés sur ce site sont compris:

  • la caution
  • le rachat de caution

Pour les autres bateaux : il faudra verser une caution. Elle dépend de la valeur de la franchise. Cette dernière se calcule en fonction de l’assurance du bateau, de sa taille, de son âge. Selon le propriétaire vous pourrez payer la caution en liquide, en chèque ou par CB. Le paiement de la caution se fait toujours sur place. A la fin de la croisière, sans incident constaté, la caution vous sera rendue. Dans ce dernier cas, je vous conseille vivement de prendre la garantie « rachat de caution » avec mon partenaire skipper.

4. Les frais de fin de croisière ou end-cleaning

C’est une somme forfaitaire que vous paierez en début de croisière et toujours en liquide (entre 75 et 100 euros selon la taille du bateau). Ils comprennent le ménage en fin de séjour, le forfait du gaz (pour la cuisinière), le forfait pour l’essence du hord bord (l’annexe), les frais de port de la dernière nuit (emplacement, électricité et le dernier plein d’eau potable).

5. Les frais non inclus dans la location

L’avitaillement, les repas à bord, les repas à terre et les repas du skipper. Ces frais dépendent aussi de vos envies et de votre organisation. Au restaurant, comptez entre 10 et 15 euros par personne (en Grèce, pas d’obligation de prendre un menu par personne, vous choisissez vos plats qui arrivent parfois en même temps. C’est aussi une très bonne manière de goûter les savoureux plats grecs et de manger comme les Grecs)… Ensuite c’est vous qui décidez. Le gasoil: entre 70 et 150 euros par semaine dépendant de la météo. Il faut prévoir deux heures de moteur par jour afin de recharger les batteries, à moins de bénéficier d’une prise électrique au quai dans une marina. Frais de port: maximum 30 euros. La marina la plus chère est à Koufounissia dans les Cyclades. Plein d’eau potable : 20 euros pour la semaine grand maximum. En gros : comptez 220 euros par personne pour tous ces frais (ceci n’est pas un forfait mais une moyenne).

6. Le mal de mer

Attention aux idées reçues! Le mal de mer n’est pas une maladie et généralement il passe au bout d’une journée si les conditions sont un peu musclées le premier jour. On évite de rester à l’intérieur du bateau, on prend la barre quand on se sent nauséeux… et ça passe d’autant que nous adaptons nos routes en fonction de la météo. Bien manger, bien dormir, bien se couvrir. Par précaution, il existe des médicaments, demandez conseil à votre pharmacien!

7. Liste des affaires à emporter

La serviette de plage n’est pas incluse (par contre vous seront fournis les draps ainsi qu’une serviette de toilette par personne et par semaine). Pensez à prendre de quoi vous protéger du soleil (casquette, crème solaire, chemise légère à manches longues…), un petit pull (le soir s’il y a du vent), et un ciré ou k-way léger (en mer il peut y avoir des embruns). Pensez à prendre une paire de chaussures pour le bateau si vous ne voulez pas marcher pieds nus. Pour les masques-palmes-tubas et matériel de pêche: leur présence à bord est variable selon les bateaux et la saison. Possibilité d’acheter du matériel pas très cher sur les îles.

8. Une journée-type

La journée commence généralement vers 8h00/09h00 (tout dépend de votre rythme!). Petit déjeûner à bord puis départ vers 10H00. En général, on essaie de s’arrêter le midi dans une crique. Pour le déjeûner on prépare une belle salade avec les produits frais que nous trouvons dans les épiceries. Toutes les bonnes idées sont bienvenues car c’est à vous de préparer le repas (à moins que vous ne preniez les services d’une hôtesse). Ensuite, après-midi voile ou promenade dans les îles ou farniente sur le bateau selon le programme (au mois d’août, on essaie d’arriver tôt dans les ports pour avoir une bonne place). Le soir, repas dans une taverne ou à bord: c’est vous qui décidez. Un ou deux soir par semaine, possibilité de prévoir un mouillage dans une crique pour passer la nuit; c’est vous qui préparez le repas.

Durée moyenne des navigations: 3 heures.

9. L'avitaillement

A paros, vous aurez deux choix possibles pour faire l’avitaillement. Soit en commandant via un prestataire de service grâce à une liste que je vous fournirai – livraison gratuite mais produits un peu plus chers – Soit en allant directement au supermarché qui est juste en face de la marina – cela prend une heure environ… Les skippers privilégient cette solution car elle permet de bien choisir ses produits et de commencer à s’imprégner des produits et spécialités locales. A athènes, un prestataire vient vous prendre en voiture, vous attend pendant que vous faites les courses et vous ramène à la marina. Dans tous les cas, contactez votre skipper avant la croisière pour préparer avec lui l’avitaillement….

10. Le programme

Peut on choisir les escales?

Tout depend de la météo… si le vent est clément toute la semaine, aucun problème. Sinon, le skipper vous fera des propositions de programmes plus adaptés à la situation et à vos envies. Attention: ne prévoyez pas un programme trop chargé car pour profiter d’une croisière il faut savoir apprécier tous les instants offerts même ceux qui n’ont pas été prévu… Sachez vous laisser guider par votre skipper, et profitez de cette semaine pour couper avec le rythme et les habitudes du quotidien.Une croisière est en voilier est source d’un dépaysement total!

11. Je suis débutant et je veux apprendre

Pas de souci. Votre skipper vous expliquera les rudiments pour bien l’assister: hisser les voiles, lancer les ammares pour accoster, aider pour la manoeuvre d’ancre, prendre la barre, se servir du gps, lire une carte etc.

12. Je suis confirmé mais je prends un skipper car je ne connais pas la zone

Sage précaution! Félicitations! Votre skipper vous laissera prendre en main les opérations tout en vous conseillant sur les manoeuvres, les réglages de voile et les escales.

13. Comment arriver à Paros

4 manières d’arriver à Paros:

En ferry d’Athènes: prendre le bus (E96 ) ou taxi pour le port du Pirée puis prendre le ferry pour Paros (4 h). Trouver un vol pour Mykonos, puis prendre un ferry pour Paros (1 h). Arriver en avion à Paros. Pas de vol direct mais une escale à Athènes.

Via Santorin – vol direct à partir de la France ou highspeed du Pirée, puis highspeed de Santorin à Paros.

14. Les ports grecs

En général, peu d’infrastructures portuaires dans les Cyclades comme sur la Côte d’Azur, à part, en ce qui nous concerne : Marina Alimou, Lavrion, Paros, Naxos et Mykonos qui sont payantes (environ 30 euros la nuit). Pour le reste, les ports sont généralement petits, voir très petits (Sikinos, Iraklia). Peu de service: pas de sanitaires, une personne du port vient livrer l’eau potable. Il faut bien les connaître (surtout dans les Cyclades) car ils ont tous leurs petits (ou gros) défauts.

15. Bébés et enfants bienvenus à bord

Nous avons l’habitude d’accueillir les bébés et les enfants sur nos voiliers.J’ai toujours vu les bébés heureux d’être en bateau car ils sont très proches de leurs parents et jamais sensibles au mal de mer. Bien calés dans une couchette, ils dorment à point fermés. Quand ils comment à marcher : une vigilance s’impose ainsi que le port d’une brassiere adaptée. Le cockpit est leur zone de jeux , s’ ils veulent se promener sur le bateau, un adulte doit obligatoirement les accompagner. Bien sûr, nous adaptons le programme à l’age et aux caractères de vos bambins: courte navigation, baignade le plus souvent possible (du bateau s’ils savent nager, ou escales dans de petits ports avec plage proche pour ceux qui ne savent pas nager).

Fermer le menu